COVID-19 : La variation génétique explique les différences de réponse immunitaire

MÉDECINE GÉNÉRALE
publié le 220420 | par le Dr Richard HADDAD
source → lien web

La variabilité génétique du système immunitaire humain peut affecter la sensibilité d'une personne à l'infection par le coronavirus SRAS-CoV-2
Cette étude de l'Oregon Health and Science University révèle que la variabilité génétique du système immunitaire humain peut affecter la sensibilité d'une personne à l'infection par le coronavirus SRAS-CoV-2, et le degré de sévérité chez cette personne de la maladie associée COVID-19.

Nous avons longuement évoqué le rôle du Microbiote , du Systeme Immunitaire et des Mitochondries dans l'élaboration de notre système de défense , et donc un système défaillant ne pourra jamais bloquer l'attaque par le Corona dans la première phase la maladie ni bloquer les bacteries pathogènes dans la deuxième phase comme cette attaque par Prevotella

Cette recherche publiée dans le Journal of Virology, de l'American Society for Microbiology, appelle à mieux comprendre comment la variation de HLA, -un composant du système immunitaire comprenant plusieurs gènes , variation qui est secondaire à la mauvaise reponse de notre Microbiote et de sa collègue la Mitochondrie - cette variation de HLA peut affecter alors le cours de COVID-19
Une étude de HLA pourrait etre alors ce test de mauvaise reponse immunitaire et qui pourrait permettre d'identifier de manière précoce les individus à risque plus élevé. Helas ce test n'est pas pris en charge par les organisme de prévoyance du moins en France

Il s'agit de la première étude à signaler des distributions de types et d'haplotypes HLA associées à des ramifications épidémiologiques possibles de la pandémie actuelle.

Services du Dr Richard Haddad | Paris, France | designed and powered by myShap.com
Services du Dr Richard Haddad | Paris, France | designed and powered by myShap.com
Services du Dr Richard Haddad | Paris, France | designed and powered by myShap.com
LANGUES